•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Midi info

Avec Michel C. Auger

En semaine de 11 h 30 à 13 h

La bataille pour l'accès à l'aide médicale à mourir se poursuit

Audio fil du vendredi 18 octobre 2019
Une personne âgée est alitée. Quelqu'un lui tient la main.

Des patients ont subi des pressions pour ne pas avoir recours à l'aide médicale à mourir.

Photo : iStock

Le Dr Georges L'Espérance, président de l'Association québécoise pour le droit de mourir dans la dignité (AQDMD), rappelle que le droit lié à l'aide médicale à mourir n'est pas directement associé à l'obtention de cet acte, mais au fait de pouvoir en faire la demande.

Il trouve « inadmissible » l'opposition idéologique des médecins ou des soignants qui veulent décourager certaines personnes de se prévaloir de cette possibilité.

Dans une lettre datée du 3 septembre 2019 et envoyée aux directions des maisons de soins palliatifs, le ministère québécois de la Santé et des Services sociaux sont inquiets quant à certains cas : « Il a été porté à l’attention du ministère de la Santé et des Services sociaux des situations où les patients ont été activement et avec pression encouragés, par les employés, à reconsidérer leur décision du choix de l’aide médicale à mourir, ce qui apparaît très préoccupant. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi