•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les télévisions généralistes ne sont pas à l'abri de la crise de la presse écrite

Midi info

Avec Manon Globensky

En semaine de 11 h 30 à 13 h

Les télévisions généralistes ne sont pas à l'abri de la crise de la presse écrite

Audio fil du mercredi 21 août 2019
Sylvain Lafrance avec un micro sur l'oreille

Sylvain Lafrance , directeur du Pôle Médias et Management à HEC Montréal et ancien vice-président à Radio-Canada

Photo : © Radio-Canada / Michel Harvey

Les services de nouvelles des télévisions généralistes, qu'elles soient publiques ou privées, devraient pâtir de la perte de revenus publicitaires, comme c'est le cas pour les médias écrits. C'est le constat que dresse Sylvain Lafrance, directeur du Pôle Médias HEC Montréal et ancien vice-président principal des services français de Radio-Canada.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) impose à toutes les télévisions généralistes la production d'informations, et notamment d'informations régionales.

Sylvain Lafrance rappelle cependant que le CRTC ne vit pas en vase clos. Il doit tenir compte de la capacité financière des télévisions généralistes. « Éventuellement, devant des difficultés économiques, on ne sait pas ce qui arrivera », conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi