•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tourisme de masse : le Louvre impose la réservation obligatoire

Midi info - le point sur la COVID-19

Avec Michel C. Auger

En semaine de 11 h 30 à 13 h

Tourisme de masse : le Louvre impose la réservation obligatoire

Audio fil du lundi 19 août 2019
La Joconde de Léonard de Vinci

Dû à la popularité de la Joconde, le musée du Louvre a annoncé qu’il faudra dorénavant réserver son billet à l’avance pour pouvoir y entrer.

Photo : Léonard de Vinci

Nouvel exemple des effets du tourisme de masse : c'est maintenant au tour de la Joconde d'être victime de sa popularité...

Après avoir dû refouler des visiteuses et visiteurs à la fin du mois de juillet, le musée du Louvre, à Paris, a annoncé qu’il faudrait dorénavant réserver son billet pour pouvoir y entrer.

Il faut dire que c’est le musée le plus populaire du monde. Et sur les quelque 10 millions de visiteuses et visiteurs qu’il a reçus l’an dernier, la très vaste majorité (près de 80 %) y est allée spécifiquement pour admirer le petit tableau de Léonard de Vinci.

Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal, elle-même diplômée de l’École du Louvre, fait ce constat : « Malheureusement il y a beaucoup de salles du Louvre qui restent vides alors que tout le monde s’agglutine dans quelques galeries. Le tourisme de masse [...], il va falloir s’accoutumer à cette réalité. La plupart des visiteurs viennent voir quelques œuvres en particulier pour avoir leur égoportrait. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi