Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Manon Globensky
Audio fil du vendredi 12 juillet 2019

Festival international de journalisme, qui se tient à Couthures-sur-Garonne

Publié le

Portrait de la journaliste française Florence Aubenas
La journaliste française Florence Aubenas   Photo : Reuters / Charles Platiau

« Au début des années 90 – y compris dans les zones de violence –, le statut de journaliste faisait office de bouclier, et devant la presse, les armes s'abaissaient. Trente ans plus tard, les choses se sont inversées : mettre un macaron de presse sur votre voiture, c'est vous désigner comme cible », affirme Florence Aubenas, grande reporter au journal Le Monde.

Au micro de Manon Globensky, la journaliste qui participe au Festival international de journalisme de Couthures-sur-Garonne aborde un phénomène qui monte en France : la haine des journalistes. Elle explique que si personne n'est voué à la haine, les journalistes français ne sont pas toujours assez vigilants dans l'exercice de leurs fonctions, et qu'ils sont donc en partie responsables de la perte de crédibilité qui suscite cette haine dans une partie de l'opinion publique.

Chargement en cours