Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel C. Auger
Audio fil du mercredi 3 juillet 2019

Le procès de Maurice, le coq de la discorde

Publié le

Une photo du coq Maurice pris d'un reportage de France 3
Le coq Maurice   Photo : Capture d'écran d'un reportage de France 3

Demain reprend à Rochefort, en France, le procès de Maurice... le coq! Cette cause inusitée a pris une ampleur nationale, internationale même. La propriétaire de l'animal, Corinne Fesseau, est en conflit avec ses voisins, un couple qui possède une maison de vacances à côté de l'enclos, qui se plaint de « nuisances sonores » et demande le départ du coq.

Il s’agit d’une situation représentative de ce qui se passe dans de nombreux villages de campagne, où les maisons sont rachetées par des citadins qui ont parfois du mal à s’adapter aux réalités et aux bruits du monde rural.

Christophe Sueur, le maire de la commune de Saint-Pierre-d’Oléron, sur l’île d’Oléron, là où demeure Maurice le coq, a pris position en faveur de l’animal.

« Ça traduit aussi un mal-être de notre société. [...] On sent de plus en plus une réelle tension qui se crée entre les uns et les autres de personnes qui ne supportent pas non pas les coqs, non pas les cloches, non pas le bruit des mouettes, le bruit d’un bateau ou d’un tracteur… Ils ne supportent pas le voisin tout simplement! »

Malheureusement, le coq Maurice est trop faible pour être présent à son procès, mais par solidarité, d’autres propriétaires de coqs de la région seront présents avec leur animal.

Chargement en cours