Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel C. Auger
Audio fil du mardi 14 mai 2019

Escalade des tensions entre Washington et Téhéran

Publié le

Photo d'archives montrant un homme retirant le drapeau iranien à la suite d'une réunion internationale sur le nucléaire iranien à Vienne, en juillet 2015.
Photo d'archives montrant un homme retirant le drapeau iranien à la suite d'une réunion internationale sur le nucléaire iranien à Vienne, en juillet 2015.   Photo : Reuters / Carlos Barria

Les États-Unis durcissent le ton contre l'Iran. On apprenait aujourd'hui que les États-Unis, après l'envoi d'un porte-avions et de bombardiers dans le golfe persique la semaine dernière, préparaient un plan de déploiement pouvant aller jusqu'à 120 000 militaires au Moyen-Orient pour endiguer l'Iran.

Des conseillers belliqueux ont l’oreille du président Trump et influencent la politique étrangère de la Maison-Blanche, comme l’explique Pierre Pahlavi, professeur au Collège des Forces canadiennes :
« C'est une administration qui est passée d'un aspect populiste à un aspect de plus en plus néoconservateur, et donc interventionniste. [Mike] Pompeo et [John] Bolton mettent en œuvre leur politique très anti-iranienne. »

Chargement en cours