•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Code civil : redéfinir l'intérêt supérieur de l'enfant

Midi info

Avec Manon Globensky

En semaine de 11 h 30 à 13 h

Code civil : redéfinir l'intérêt supérieur de l'enfant

Audio fil du jeudi 9 mai 2019
Une enfant qui feuillette un livre

Une enfant qui feuillette un livre

Photo : Radio-Canada / Émilie Parent-Bouchard

Pendant que le Québec pleure la mort de la fillette pour cause de mauvais traitements à Granby, le gouvernement mène des consultations publiques pour une réforme du droit familial.

Le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale (RMFVVC) propose que le Code civil définisse mieux la notion relative à l'intérêt supérieur de l'enfant afin que des épisodes de violence conjugale connus soient pris en considération par les tribunaux.

« C'est à partir de la définition de [l'intérêt supérieur] de l'enfant que les juges doivent normalement décider qui aura la garde de l'enfant, s'il y aura une garde partagée ou supervisée, explique Louise Riendeau, coresponsable des dossiers politiques au RMFVVC. À l'heure actuelle, cette définition est tellement large que, souvent, il y a des situations dramatiques qui passent sous le radar. Ce que l'on constate, c'est que les juges ne tiennent pas compte des situations de violence conjugale. Ils pensent que, parce qu'il y a eu séparation, la violence va s'arrêter. »

Le Québec a une politique gouvernementale d'intervention en matière de violence conjugale depuis 1995, mais ce ne sont pas tous les juges qui en tiennent compte en matière de droit de la famille.

Pour Louise Riendeau, « une croyance répandue et qui pose problème en matière de violence conjugale, c'est que, la meilleure chose pour l'enfant, c'est qu'il ait accès aux deux parents. »

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi