Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel C. Auger
Audio fil du lundi 6 mai 2019

Boeing n'a pas révélé qu'un dispositif de sécurité faisait défaut sur le 737 MAX

Publié le

Un avion 737 MAX de Boeing
Des inspections ont révélé que Boeing avait désactivé un dispositif de sécurité lié à un système impliqué dans deux écrasements mortels.   Photo : Reuters / Matt McKnight

Boeing a annoncé dimanche qu'elle était au courant depuis 2017 qu'une alarme liée à l'angle d'attaque de ses 737 MAX était défectueuse.

L’entreprise n’en a pas informé les compagnies aériennes ou l'Agence américaine de l’aviation civile (FAA) avant l'écrasement de l'appareil Lion Air en novembre.


Mehran Ebrahimi, professeur au Département de management et technologie de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM, nous dit en entrevue que ces révélations démontrent à quel point l’avionneur a erré dans la gestion de la fabrication de son nouvel avion : « Depuis une quinzaine d’année, […] la culture d’ingénieur de Boeing, qui était axée sur la sécurité, est devenue une culture de financier, où l'on veut aller chercher le maximum dans le carnet de commandes. »

Chargement en cours