Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel C. Auger
Audio fil du jeudi 28 mars 2019

Projet de loi sur la laïcité : « C’est un jour sombre, un pas en arrière », dénonce Charles Taylor

Publié le

Simon Jolin-Barrette à l'Assemblée nationale le jeudi 28 mars 2019
Le ministre québécois de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Simon Jolin-Barrette est applaudi par ses collègues lors du dépôt de son projet de loi sur la laïcité de l'État.   Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Le projet de loi sur la laïcité de l'État que le ministre Simon Jolin-Barrette a déposé jeudi à l'Assemblée nationale constitue un important recul aux yeux du philosophe Charles Taylor.

L’ancien président de la commission Bouchard-Taylor, qui s’est penchée sur les accommodements consentis aux minorités culturelles et religieuses, est d’avis que la proposition de la Coalition avenir Québec va envenimer le débat au lieu de le clore.

Quand le gouvernement dit qu’il faut légiférer pour empêcher les enseignantes de porter le hijab, ça ajoute à la stigmatisation. La personne moyenne se demande ce qu’il y a de mal avec ces gens-là pour prendre des mesures comme ça.

Charles Taylor

Chargement en cours