Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel C. Auger
Audio fil du jeudi 10 janvier 2019

Refus de traitements médicaux : où tracer la ligne?

Publié le

Les immeubles du CHUM au centre-ville de Montréal
Le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)   Photo : Radio-Canada / Martin Thibault

Un juge a interdit à des médecins du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) d'amputer un homme qui a subi de graves engelures. Le patient, un sans-abri de 44 ans, atteint de psychose, avait refusé l'amputation. Il est pourtant reconnu inapte à s'opposer à ses traitements.

Pourquoi le juge a-t-il reconnu le droit du patient à refuser ses traitements malgré ses problèmes de santé mentale?

Audrey Ferron Parayre, professeure adjointe à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa et membre du Centre de droit, politique et éthique de la santé, nous explique ce jugement.

Chargement en cours