•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel le samedi

Avec Michel Doucet

Samedi de 7 h à 11 h
7 h 30 à 11 h 30 à T.-N.-L.

Portrait d’artiste : Les bandes dessinées de Camille Perron-Cormier

Rattrapage du samedi 12 septembre 2020
Camille Perron-Cormier.

La bédéiste, illustratrice et graphiste originaire de Dieppe, Camille Perron-Cormier.

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté de Camille Perron-Cormier

Quand elle était petite, Camille Perron-Cormier lisait déjà des bandes dessinées, et appréciait particulièrement la série Mafalda, du dessinateur argentin Quino, publié de 1964 à 1973.

Aujourd’hui, la jeune femme de Dieppe est bédéiste. Depuis le printemps dernier, on peut voir ses courtes bandes dessinées de personnages connus du milieu artistique acadien du Nouveau-Brunswick dans le webzine Corpuscule, du Conseil provincial des sociétés culturelles. On y reconnaît, par exemple, l’imprésario Carol Doucet et le directeur littéraire aux éditions Bouton d’or Acadie, Sébastien Lord-Émard.

À l’image de Mafalda, Camille Perron-Cormier possède un esprit critique et une conscience sociale très développés. Elle n’hésite d’ailleurs pas à utiliser ses bandes dessinées comme moyen de sensibilisation ou pour dénoncer des injustices.

Elle participe entre autres au blogue du Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick, où elle a notamment publié une bande dessinée à propos de notre prise de conscience collective du rôle essentiel des travailleurs de la santé depuis le début de la pandémie.

L’animateur Michel Doucet a discuté du parcours de l’illustratrice, bédéiste et graphiste de Dieppe, Camille Perron-Cormier, ainsi que de ses projets.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !