•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parler de la santé mentale en passant par les jeux vidéo

Michel le samedi

Avec Michel Doucet

Samedi de 7 h à 11 h
7 h 30 à 11 h 30 à T.-N.-L.

Parler de la santé mentale en passant par les jeux vidéo

Rattrapage du samedi 18 janvier 2020
Un homme est assis sur un sofa avec deux chiens d'assez grande taille couchés sur le sofa près de lui.

Les deux chiens de Sylvain Cormier, Valoup et Tyson, sont les mascottes de sa chaîne de jeux vidéo Twitch et sont très populaires auprès des abonnés.

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté de Sylvain Cormier

Sylvain Cormier est un amoureux des jeux vidéo depuis l'âge de 5 ans, alors que ses parents avaient fait la location d'une console de jeux Nintendo et qu'il découvrait Super Mario Bros.

L’adolescence venue, les jeux vidéo lui ont servi d’échappatoire lors de périodes plus difficiles où il a dû apprendre à vivre avec des problèmes d’anxiété.

Aujourd’hui dans la trentaine, l’homme de Cap-Pelé a décidé de profiter de la popularité toujours grandissante des plateformes de diffusion de jeux vidéo en direct pour lancer sa propre chaîne appelée Lashwine.

Une capture d'écran d'une chaîne de diffusion de jeux vidéo sur la plateforme Twitch.

La chaîne de diffusion de jeux vidéo en direct de Sylvain Cormier sur la plateforme Twitch compte déjà plusieurs abonnés.

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté de Sylvain Cormier tiré de Twitch


Tout en montrant ses talents de joueur, il profite aussi de la plateforme Twitch pour faire de la sensibilisation au sujet de la santé mentale et discuter de ses propres expériences avec ses abonnés.

Bien qu’il ne se soit lancé dans l’aventure que depuis environ deux mois, Sylvain Cormier se dit surpris du nombre de ses abonnés et espère attirer de plus en plus de gens pour éventuellement peut-être atteindre son rêve : pouvoir vivre de sa chaîne.

Notre journaliste Isabelle Robichaud est allée le rencontrer chez lui afin d’en savoir plus sur sa démarche et en apprendre davantage sur l’univers des plateformes de vidéos en direct.

D'après le reportage d'Isabelle Robichaud

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !