•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l'argent pour la santé mentale des agriculteurs

Même fréquence

Avec Maude Rivard

En semaine de 15 h à 18 h

De l'argent pour la santé mentale des agriculteurs

Rattrapage du lundi 2 décembre 2019
Un homme triste.

La détresse psychologique des agriculteurs en question

Photo : iStock / Adam Petto

Québec annonce une aide de 300 000 $ pour bonifier le soutien psychologique aux agriculteurs. Cette somme sera versée à l'organisme Au coeur des familles agricoles. La détresse psychologique toucherait près de la moitié des 42 000 producteurs de la province. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation nous explique la portée de cette aide financière. Par la suite, Gilbert Marquis, président de l'Union des Producteurs Agricoles (UPA) du Bas-Saint-Laurent nous livre ses réactions quant à cette annonce.

André Lamontagne souligne que le gouvernement caquiste est le premier à reconnaître l’importance de l’enjeu de la santé psychologique des agriculteurs et à s'engager pour améliorer la situation de manière suivie.

Chaque jour, à partir de maintenant, on va améliorer le soutien qu’on donne à nos agriculteurs-agricultrices. Ça va être un grand bénéfice, ça va être une très très belle avancée.

André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Gilbert Marquis, président de l’UPA pour le Bas-Saint-Laurent, contient son enthousiasme tant et si longtemps qu’il n’a pas la ventilation de cette somme et qu'il ignore quelles seraient les retombées pour la région. Gilbert Marquis estime que le problème de la détresse psychologique des agriculteurs nécessite des moyens plus grands.

C’est un pas en avant, c’est mieux que rien, sauf que nous ce qu’on aimerait aussi, c’est d’avoir deux travailleurs de rang au Bas-Saint-Laurent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !