Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Xavier Lacroix, L'heure de l'Est
Audio fil du vendredi 1 novembre 2019

Ouverture de la chasse au chevreuil

Publié le

Un chevreuil mâle durant la chasse à l'automne.
Un chevreuil mâle durant la chasse à l'automne.   Photo : getty images/istockphoto / ricardoreitmeyer

Un passionné de chasse de Rimouski remet en question la gestion du cerf de Virginie au Bas-Saint-Laurent.

François Guy croit que le ministère de la Forêts, de la Faune et des Parcs devrait évaluer la possibilité de restreindre la taille légale des bois (RTLB) pour la récolte du cerf de Virginie, comme c’est le cas dans la zone 6 en Estrie. Cela pourrait mener à une augmentation de la population des cerfs, selon lui.

Personnellement, et selon plusieurs personnes avec qui je discute, implanter la taille restrictive des bois serait nettement meilleur que de fermer la zone pour 5 ans. Moi, me faire couper ma passion parce qu'il y a moins de chevreuils, je comprends. Mais avant de jeter la serviette, on serait peut-être mieux d'essayer une solution...

François Guy

Dans les zones 6 nord et 6 sud, un cerf mâle adulte doit posséder au moins trois pointes de 2,5 cm ou plus d’un côté du panache pour pouvoir être abattu.

Il est obligatoire d’ailleurs de se procurer un permis RTLB en plus du permis régulier au cerf de Virginie pour pouvoir chasser dans ces deux zones, et ce, depuis l’automne 2017.

Chargement en cours