•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de parcours junior abrupte pour Alexis Lafrenière

Même fréquence

Avec Xavier Lacroix

En semaine de 15 h à 17 h 30

Fin de parcours junior abrupte pour Alexis Lafrenière

Rattrapage du mercredi 25 mars 2020
Alexis Lafrenière sur une patinoire dans l'uniforme de l'Océanic de Rimouski.

Alexis Lafrenière

Photo : Dereck Doherty

Après avoir suspendu sa saison le 12 mars dernier, la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), tout comme la Ligue de l'Ontario (OHL) et la Ligue de l'Ouest (WHL), a été contrainte d'annuler le reste de son calendrier et ses séries éliminatoires en raison du coronavirus. Pour Alexis Lafrenière, comme pour tous les joueurs de la LHJMQ, la fin a été abrupte. Ce qui ne l'empêche pas de repartir les valises pleines de souvenirs bas-laurentiens.

Je voulais juste commencer par remercier tout l'Océanic de Rimouski, que ce soit mes coéquipiers ou mes entraîneurs, et surtout les partisans de l'Océanic pour ces trois années de support.

Certes, la vedette de l'Océanic est promue à un brillant avenir. Les yeux de la planète hockey étaient censés se tourner vers Montréal le 26 juin, notamment pour Alexis Lafrenière. C'est qu'on prévoit depuis longtemps que l'attaquant de l'Océanic de Rimouski sera sélectionné au premier rang du prochain repêchage de la Ligue nationale (LNH). Mais, tout indique que la pandémie de la COVID-19 le privera de ce moment qu'il espérait pouvoir vivre avec sa famille et ses amis au Centre Bell le 26 juin.

Or, pour le natif de Saint-Eustache, c'est à sa famille bas-laurentienne que vont ses premières pensées pendant ce point de presse. Ça, c'est l'Alexis Lafrenière qu'ont connu les partisans de l'équipe de toute une région : celui dont l'humilité n'a d'équivalent que son talent.

Je suis arrivé à 15 ans, j'étais jeune, et l'Océanic m'a beaucoup aidé. Je me suis amélioré comme joueur de hockey et j'ai grandi en tant que personne. Je leur en suis reconnaissant. Ça a été vraiment un beau passage pour moi et je vais m'en rappeler toute ma vie.

Alexis Lafrenière, numéro 11 de l'Océanic de Rimouski

Cette saison, Alexis Lafrenière a dominé la LHJMQ avec 112 points, dont 35 buts, en 52 rencontres. Avec Équipe Canada junior, il a ajouté quatre buts et six aides en 10 parties à ce palmarès en plus d'être nommé joueur par excellence du tournoi. Toutefois, à Shawinigan le 8 mars, Alexis Lafrenière ne se doutait certainement pas qu'il avait disputé ce soir-là son dernier match avec l'Océanic.

Comme pour tous les autres, la réaction était mi-figue mi-raisin devant cette fin en queue de poisson : c'est avec tristesse qu'on s'est résigné à terminer la saison de cette manière, mais tous étaient contents de retrouver les leurs. Et maintenant que la poussière retombe, Alexis se rend compte que ça a été vraiment une belle saison, j'ai eu la chance de jouer avec une équipe qui compétitionnait tous les soirs. On pensait qu'on avait une chance de se rendre très loin comme équipe.

C'est sûr que c'est décevant que la saison finisse comme ça, mais faut pas oublié que la santé est plus importante.

Alexis Lafrenière, numéro 11 de l'Océanic de Rimouski

Pendant que le Québec, comme bien d'autres endroits dans le monde, est paralysé par les mesures pour contrer la propagation de la COVID-19, Lafrenière fait comme tous les autres athlètes : il se concentre sur ce qu'il peut faire pour garder la forme... et la santé!

Ça va bien aller.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !