•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Même fréquence

Même fréquence

Avec Maude Rivard

Dès le 31 août
En semaine de 15 h à 18 h

Rattrapage du mardi 16 juin 2020

Rattrapage

  • Réforme du Programme d'expérience québécoise

    Les universités ont finalement décidé de monter au front. Plutôt silencieuses depuis le dépôt de la dernière réforme du Programme de l'expérience québécoise (PEQ), alors qu'elles négociaient dans le même temps avec le gouvernement Legault de nombreux éléments de financement en vue de la prochaine rentrée, elles viennent d'envoyer une lettre au ministre de l'Immigration, Simon Jolin-Barrette. Le premier point mis de l'avant par le Bureau de coopération interuniversitaire (BCI), qui fait part de l'instauration d'une clause de droits acquis. Il en est question avec le recteur de l'UQAR, Jean-Pierre Ouellet.

  • Les intentions de vacances des Québécois

    La pandémie de la COVID-19 change les plans de vacances pour plusieurs Québécois.Que feront-ils dans ce contexte particulier cette année? CAA Québec a fait son sondage annuel afin d'évaluer les intentions des vacanciers. Xavier Lacroix en parle avec le porte-parole de CAA Québec, Pierre-Olivier Fortin.

  • Programme triennal d'immobilisations de Rimouski

    La Ville de Rimouski dépensera un peu plus de 106 millions de dollars au cours des trois prochaines années en vertu de son programme triennal des dépenses en immobilisations, adopté lundi soir par le conseil municipal. De ce montant, près de 72 millions de dollars sont alloués à des projets en infrastructures pour la gestion de l'eau potable et des eaux usées, ainsi que pour l'aménagement du réseau routier et des parcs. La Ville de Rimouski a présenté son plan triennal d'infrastructures. On en parle avec le maire, Marc Parent.

  • Déconfinement de la natation artistique

    Après un arrêt forcé par la pandémie du coronavirus, plusieurs athlètes ont pu réintégrer leurs bureaux à l'Institut national du sport (INS) à Montréal, lundi. La nageuse artistique de l'équipe canadienne senior, la Rimouskoise Camille Fiola-Dion, est fébrile à l'idée de retrouver sa deuxième maison. Mais, la reprise sera graduelle pour ces athlètes de pointe qui vivent en région. Natation artistique Québec préfère attendre avant de les réintégrer à la piscine de l'INSQ. René Levesque en parle avec la jeune athlète rimouskoise.