•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Même fréquence

Même fréquence

Avec Xavier Lacroix

Relâche estivale

Rattrapage du mardi 2 juin 2020

Rattrapage

  • S'inscrire à Je contribue : l'expérience en zone chaude de Samuel Mercier

    Le poète et chercheur postdoctoral à l'Université Concordia ​Samuel Mercier, originaire de Rivière-du-Loup et vivant à Montréal, a contracté la COVID-19 après six quarts de travail en CHSLD comme ​aide-soignant. ​Il répondait à la demande du gouvernement du Québec Je contribue. ​​Il nous raconte son expérience en zone chaude pour qu'elle serve d'exemple à ne pas suivre, dans une région froide comme le Bas-Saint-Laurent : « Dans les zones chaudes, par exemple une aile touchée par la COVID-19, ce n'est pas tout le monde qui a le virus : il y a des gens en chambres vertes, qui techniquement n'ont pas la maladie. Mais à cause des mesures sanitaires insuffisantes, à cause du personnel qui n'est pas suffisant, ils finissent par être contaminés, l'un après l'autre. »

  • L'organisation des camps de jour au Bas-Saint-Laurent

    Les villes de Rimouski et de Rivière-du-Loup reprendront les camps de jour cette année, mais dans une formule différente pour s'adapter aux nouvelles mesures sanitaires. Il en est question d'abord avec la chef de division à la vie communautaire par intérim à la Ville de Rimouski, Josianne Beaulieu, et ensuite, avec la coordonnatrice à la vie de quartier et responsable du camp de jour pour le Service loisirs, culture et communautaire, Marie-Anne Caron.