•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Noëls déjantés de François Pérusse

Médium large

Avec Catherine Perrin

Les Noëls déjantés de François Pérusse

Audio fil du vendredi 21 décembre 2018
François Pérusse au micro de Stéphan Bureau.

François Pérusse

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

« Il y aura toujours des choses à dire sur Noël. » Selon l'humoriste de studio, même les agents d'assurance et les réparateurs de vitres d'autos font des albums de Noël, tant la tradition de chanter cette fête est populaire. Voilà pourquoi l'on trouve, sur chacun de ses albums ou presque, un sketch portant sur la grande célébration chrétienne. François Pérusse réécoute avec Stéphan Bureau quelques-uns des moments les plus désopilants de ses numéros de Noël, et raconte les Noëls de son enfance.

« Je suis resté un enfant; mes enfants en sont témoins, dit François Pérusse. Je pense que j’ai juste vieilli du corps, mais de l’esprit, je suis encore le petit garçon que j’ai été. »

La grosse fête

« C’est très imprimé en moi, Noël », souligne-t-il pour expliquer la récurrence de ce thème dans ses numéros. « Ça m’a tellement impressionné quand j’étais petit. C’était tellement gros. Ma mère était très, très catholique, très croyante. Dans nos esprits, à moi et à mon frère, pendant longtemps, c’était la chose, le moment, plus que notre anniversaire, plus que tout. Il y avait le réveillon et le "se-couche-de-bognon", pour pouvoir se lever pour le réveillon. Toute cette tradition nous a impressionnés énormément. »

Qui n’a pas eu une tante qui dit : "Oh, regarde le beau centre de table!"? […] Il y a toujours quelqu’un qui s’émerveille. Je ne sais pas si c’est de la politesse.

François Pérusse

Le bonheur

« Ç’a pas mal toujours été le bonheur », conclut l’humoriste au sujet des Fêtes de son enfance. « Mes parents ont fait bien attention à ça, mais mon train électrique, je ne l’ai jamais eu. Un jour, je vais me l’offrir. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi