Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du lundi 17 décembre 2018

Ségolène Royal, ses combats politiques et écologistes

Publié le

Une femme sourit à la caméra.
Ségolène Royal   Photo : Getty Images / JUAN MABROMATA

Depuis Paris, Stéphane Bureau joint en primeur Ségolène Royal, actuellement ambassadrice de France pour les pôles arctique et antarctique. L'une des femmes politiques les plus influentes en France, elle a été candidate au poste de présidente de la République, et publie un livre intitulé Ce que je peux enfin vous dire. Alors que la parole des femmes se libère, elle raconte avec franchise son parcours en politique et elle aborde son combat écologiste.

Après la course à la présidence française en 2007, Ségolène Royal s’est imposé le silence, jusqu’à la publication de ce livre. « Le plafond de verre continue à être là, bien pesant, tant sur le plan politique que pour la direction des grandes entreprises », affirme Ségolène Royal, qui espère que son livre aidera les femmes et les filles à « cesser de se dénigrer » et à « libérer leurs talents ».

Elle estime que les sociétés auraient beaucoup à gagner si l’égalité homme-femme était atteinte. « Je pense que les femmes ont un rapport différent à la vie », affirme Ségolène Royal, qui établit même un parallèle entre les violences faites aux femmes et celles faites à la nature.

Comme ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer de France de 2014 à 2017, Ségolène Royal a réussi à entériner quelques accords écologiques. Dans Ce que je peux enfin vous dire, elle dénonce les reculs environnementaux causés par certains lobbys et enjeux financiers, tels que l’utilisation du pesticide glyphosate et de l’huile de palme. « Plus l’information est transparente, plus les citoyens sont informés, moins c’est facile pour les lobbys de s’imposer. C’est pour ça que la presse a un rôle très important [à jouer], les associations également, les gouvernements qui veulent de la transparence aussi », dit-elle.

Ségolène Royal, Ce que je peux enfin vous dire, Fayard, 2018

Chargement en cours