•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médium large

Avec Catherine Perrin

L’ex-prostituée qui milite pour la fin de la prostitution

Audio fil du jeudi 4 octobre 2018
Rosen Hicher au micro de Catherine Perrin.

Rosen Hicher

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

« Je n'ai jamais été une femme libre. » Prostituée pendant plus de 20 ans, Rosen Hicher lutte maintenant pour la fin du commerce du sexe. Dénonçant l'espérance de vie de 40 ans des prostituées, en raison de la forte consommation d'alcool et de drogue, des relations sexuelles multiples et de la violence liées à ce mode de vie, elle a milité pour la loi adoptée en 2016 en France qui pénalise les clients au lieu des travailleuses. Rosen Hicher discute avec Catherine Perrin des abus sexuels qui causent la prostitution, et qui se poursuivent dans ses coulisses.

« Au bout de quelques années, vous vous rendez bien compte que votre corps est détruit, que vous avez un problème de vieillissement beaucoup plus rapide, que vous souffrez mentalement, que vous n’êtes plus dans votre corps », raconte Rosen Hicher sur son expérience en prostitution.

« On est obligées d’avoir quelque chose pour se tenir debout, dit-elle aussi. Moi, je suis passée par l’alcool. D’autres, c’est par la drogue. D’autres, c’est par la drogue et l’alcool, les antidépresseurs. On ne peut pas survivre autrement. »

Coups de couteau

Rosen Hicher affirme que l’âge moyen d’entrée dans la prostitution, aujourd’hui, est de 10 à 12 ans. Dépendant des circonstances, une prostituée peut s’attendre à voir 30 à 40 clients par jours. « Ce ne sont pas des relations sexuelles, ce sont des coups de couteau qu’on nous enfonce dans le vagin », dit-elle au sujet du travail à faire.

Tout perdre

En sortir n’est pas chose facile : « On devient addict à l’alcool, à la drogue, à l’argent… On a l’impression de ne plus savoir comment faire quoi que ce soit. Même la vaisselle devient compliquée quand on est une personne prostituée. On perd tout. »

Rosen Hicher participera demain à une conférence publique sur la prostitution présentée à 21 h à la Grande Bibliothèque, à Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi