Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 18 septembre 2018

Le cours d’éducation sexuelle de Janette Bertrand et Michel Dorais

Publié le

Janette Bertrand et Michel Dorais au micro de Catherine Perrin.
Janette Bertrand et Michel Dorais   Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

La grande communicatrice et le sociologue de la sexualité signent ensemble le livre Vous croyez tout savoir sur le sexe?, qui aborde des thèmes variés comme l'ignorance sexuelle, le désir, la diversité sexuelle, la sexualité des plus de 60 ans et celle des jeunes. Janette Bertrand et Michel Dorais expliquent à Catherine Perrin qu'ils souhaitent ainsi contrer « une nouvelle forme d'ignorance », induite par une surenchère d'information qui exclut l'aspect humain de la sexualité.

« Les jeunes filles de 15-16 ans ne savent pas quoi faire avec ça », dit Janette Bertrand au sujet des pratiques sexuelles apprises de la pornographie. « Elles se sentent obligées, parce que, quand un garçon commence, à 12 ans, à regarder […] de la pornographie, il demande : "Si tu m’aimes, comme preuve d’amour, fais ça!" Les petites filles sont mêlées, elles aiment le garçon. "Il est beau, il est beau… Mais il me demande ça! Qu’est-ce que je fais avec ça?" Il n’y a personne pour leur répondre! Comme dit Michel : "La seule école de sexualité, c’est la porno." »

Discuter pour faire progresser

La pionnière en matière d’éducation sexuelle populaire souhaitait écrire ce livre pour que ses huit enfants et ses cinq arrières petits-enfants disposent d’une source d’information au goût du jour. Selon elle, c’est en parlant des problèmes liés à la sexualité qu’on fait évoluer les mentalités. « Quand j’ai commencé le courrier du cœur, il y a très longtemps, l’inceste était admis. Les mères disaient : "Qu’est-ce que tu veux, s’il n’y a pas d’autre femme, la petite y passera!" […] Alors que maintenant, il est disparu ou à peu près. »

Nouvelle intimité

« L’extimité, c’est le contraire de l’intimité. C’est le fait de vouloir montrer, révérer son intimité à tout le monde, indique Michel Dorais. Avec les réseaux sociaux, on voit beaucoup ça. Les jeunes montrent des photos d’eux, racontent, en long et en large, leur vie amoureuse, parfois leur vie sexuelle. Surtout chez les jeunes générations, l’intimité n’est plus la même chose. […] La sexualité n’a pas changé tant que ça, mais la façon de la vivre a changé beaucoup. »

« Souvent, de nouveaux tabous remplacent les anciens, dit-il également. Autour des réseaux sociaux, je pense qu’on est train de [déterminer] ce qui est permis, ce qui ne l’est pas. »

Chargement en cours