Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du lundi 27 août 2018

Histoire de couple : Paul Hillier et Geneviève Jeanson 

Publié le

Geneviève Jeanson et Paul Hillier au studio 18 de Radio-Canada, à Montréal, le 27 août 2018.
Paul Hillier et Geneviève Jeanson   Photo : Radio-Canada / Mathieu Arsenault

« On avait tous les deux un grand besoin d'être authentiques. » Geneviève Jeanson a travaillé beaucoup sur sa confiance en elle-même avant d'entrer en relation avec Paul Hillier. L'ex-cycliste deviendra, dès la fin d'octobre, entraîneuse-chef au Orangetheory Fitness, à Vaudreuil-Dorion, un centre d'entraînement appartenant à son conjoint et au frère de celui-ci. Les deux amoureux racontent leur histoire à Catherine Perrin.

Bénévole pour un événement cyclosportif, Paul Hillier a rencontré Geneviève Jeanson au restaurant où elle travaillait. Même s’il la savait fragile, il a décidé de faire sa connaissance. De son côté, il avait été blessé après une fin de relation difficile.

Se mettre à nu pour quelqu’un d’autre qu’on aime beaucoup, c’est difficile. Mais une fois que c’est fait, qu’on est [à l’aise] et qu’on se sent en confiance avec cette personne-là, il y a un monde qui s’ouvre à nous. C’est rare de trouver ça.

Geneviève Jeanson

Développer une confiance mutuelle

Paul Hillier avait cru qu’il resterait célibataire toute sa vie. Lorqu’il a rencontré Geneviève Jeanson, il connaissait son passé, puisqu’il avait vu le film La petite reine (2014), une fiction inspirée par le parcours de l’ex-cycliste. Il s’est alors donné comme défi de percer la coquille de celle-ci.

Rapidement, le couple a établi une confiance mutuelle. Geneviève Jeanson affirme que Paul Hillier lui a redonné l’enthousiasme de faire du vélo. La jeune femme croit toutefois qu’elle n’aurait jamais pu le rencontrer si son expérience en restauration ne lui avait pas permis de mener une vie normale.

Chargement en cours