•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eddy de Pretto : l'union brillante du rap et de la chanson française

Médium large

Avec Catherine Perrin

Eddy de Pretto : l'union brillante du rap et de la chanson française

Audio fil du lundi 11 juin 2018
Eddy de Pretto chante dans nos studios.

Eddy de Pretto était en performance dans nos studios.

Photo : Radio-Canada / Pascal Michaud

« Je ne me suis jamais trop défini comme rappeur, comme chanteur ou quoi que ce soit d'autre. J'ai juste envie de raconter mes histoires », affirme Eddy de Pretto au micro de Catherine Perrin. Véritable révélation en France depuis la parution, l'automne dernier, des chansons Kid et Fête de trop, l'artiste de 25 ans, qui a depuis fait paraître l'album Cure, fait des emprunts au rap et à la chanson française pour livrer une poésie incisive qui « rentre dedans ». Ses mots ont d'ailleurs ravi les spectateurs, dimanche soir, au MTelus, où il était en spectacle.

« Pour moi, la chanson française n’est pas qu’une chose, et le hip-hop n’est pas qu’une autre chose. [...] Les deux se lient bien et je ne sais pas qui l’emporte le plus », explique le chanteur originaire de Créteil, en France.

Une voix travaillée

Eddy de Pretto, c’est tout d’abord une voix. « Pour moi, la voix est un instrument à part entière, et j’ai envie de l’utiliser de cette manière sur scène », dit celui qui a été formé en théâtre, en danse et en chant à Paris. Au cours des dernières années, il dit avoir énormément travaillé le timbre, le positionnement et la projection de sa voix.

Sur scène, Eddy de Pretto, muni de son iPhone, est simplement accompagné de Johnny, son batteur. Sa présence est indispensable pour mieux faire résonner les mots du chanteur français.

Il y a le côté incisif, direct, brutal, vu que ça tape, ça rentre dedans. Je trouve que ça amène énormément plus de force dans le propos. C’est ça que je voulais mettre en avant, avec cette scénographie hyper épurée, minimaliste, où on ne voit que le batteur et moi.

Eddy de Pretto, chanteur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi