Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du lundi 14 mai 2018

Doter le Québec d’une constitution écrite par des citoyens

Publié le

Christian Lapointe, professeur à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM
Christian Lapointe, professeur à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM   Photo : Radio-Canada / Louis-André Bertrand

« C'est une mise à l'épreuve du théâtre comme agora populaire. » L'auteur et metteur en scène Christian Lapointe se lance dans un projet visant à regrouper des citoyens sélectionnés, tels des jurés, pour rédiger une constitution québécoise qui sera soumise à l'Assemblée nationale. La démarche inclut aussi une pièce de théâtre documentaire pour rendre compte des discussions.

On ne parle pas ici de la constitution d’un Québec indépendant, précise-t-il. « La constituante ouverte est le processus constituant auquel on a droit en tout temps depuis 1982. Tous les partis majoritaires à l’Assemblée nationale auraient pu faire cette opération. »

L’unicité de son projet est d’en faire un exercice de participation citoyenne avec 42 Québécois choisis au hasard dans toutes les régions administratives. Ce groupe sera représentatif de la population québécoise en matière de sexe, d’âge, d’origine, de classe sociale et de langue.

Ces citoyens seront inspirés par d'autres, invités à faire part de leurs idées dans une douzaine de théâtres. Ils seront appelés à définir qui ils sont, ce qu'ils veulent et comment ils veulent l'accomplir, résume l’auteur. Ce texte aura une valeur légale. C’est le cas en Colombie-Britannique, qui est la seule province à s’être prêtée à l’exercice.

Chargement en cours