Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mercredi 28 février 2018

La fausse année sabbatique de Louis-Jean Cormier

Publié le

Louis-Jean Cormier au micro de Catherine Perrin
Louis-Jean Cormier   Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

L'auteur-compositeur et réalisateur d'albums entreprend en théorie une pause en vue d'un album qui devrait marquer un virage dans sa carrière. Durant ce temps, toutefois, il demeurera occupé puisqu'il animera à nouveau l'émission Microphone, retrouvera Karkwa et agira encore une fois comme porte-parole du Festival en chanson de Petite-Vallée. Louis-Jean Cormier parle à Catherine Perrin de ses aspirations pour l'année à venir.

« Je ne ferai pas de tournées, de spectacles. Je ne ferai pas le troubadour. C’est cette partie-là, le Louis-Jean Cormier sous les projecteurs, qui arrête complètement », dit-il au sujet de son congé.

Les enfants et le large
Il souhaite particulièrement passer du temps avec ses enfants et voyager au Boutan. « Quand on est souvent parti en tournée, on les voit quand même, les enfants; on n’est pas toujours parti, mais on dirait que dans ces années-là, ils gagnent un centimètre à chaque tournée. […] Je veux lire, méditer, voyager. Je suis là-dedans, je suis un peu spirituel depuis deux ans. J’ai plein de buts. Je veux faire des voyages avec chacun de mes enfants et je veux au moins une fois me perdre tout seul. »

Un endroit pour aller plus loin
Au sujet de son nouveau studio d’enregistrement, il dit : « On s’est rendu compte, mes partenaires de studio et moi, qu’on allait faire ça toute notre vie et qu’on avait toujours voulu faire ça. […] Je l’ai toujours dit : je me sens sous une bonne étoile, j’ai eu de la facilité à me rendre où je suis et je veux aller plus loin. Oui, on vit des transformations, mais il restera toujours que le commun des mortels aura besoin de son, de musique. Ça n’existe pas, la vie sans son, sans vibrations sonores. »

Pour lui, la création et la technique sont intimement liées : « C‘est comme le cinéma : il n’y a pas de chef-d’œuvre artistique qui n’est pas complètement à travers l‘innovation technique, la pureté de l’image et du son. Dans le cas de Microphone, on est vraiment entourés de tireurs d’élite. Ce sont vraiment des gens au sommet de leur art. »

L’émission Microphone est diffusée les jeudis à 20 h à Télé-Québec.

Chargement en cours