Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphan Bureau
Audio fil du lundi 19 février 2018

L’image malmenée des médecins québécois

Publié le

Un médecin se met de l'argent dans les poches.
Un médecin se met de l'argent dans les poches.   Photo : iStock

Au cours des derniers jours, la hausse de rémunération des médecins spécialistes et omnipraticiens du Québec a suscité de nombreuses critiques. « Personne n'y gagne, les gens ont besoin de faire confiance à leur médecin. » Le Dr Éric Tremblay prend part à une table ronde avec Régine Laurent, Louis Aucoin et Serge Chapleau sur l'image publique des médecins, qui, selon eux, semble perdre de son lustre.

Des caricatures sur le sujet ont notamment été publiées dans Le Devoir et dans La Presse. Dans l’édition du 15 février du Soleil, le caricaturiste André-Philippe Côté montre des enfants qui jouent au docteur avec de l’argent de Monopoly.

Les médecins devraient engager une bonne firme de relation publique parce que, côté perception, ça ne passe absolument pas.

Serge Chapleau, caricaturiste

Une entente décriée entre les médecins et le gouvernement
D’ici le 31 mars, les 10 000 médecins spécialistes du Québec recevront une bonification à leur rémunération qui correspond à près de 500 millions de dollars à l'échelle de la province. Cet argent est pris à même les surplus budgétaires du gouvernement.

L’entente entre les médecins spécialistes et le gouvernement du Québec survient alors que le taux d’endettement moyen des ménages québécois est de 170 %. Selon Louis Aucoin, la population risque ainsi d’en vouloir surtout aux élus, qui n’ont pas tenu compte des personnes dans une situation financière précaire.

Les médecins sont amplement rémunérés. […] Quand le salaire moyen des médecins est de sept fois celui des travailleurs québécois, c’est assez. Il faut mettre l’argent ailleurs, là où il y a des besoins.

Éric Tremblay, omnipraticien

Nos invités
Régine Laurent, militante et ex-présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec
Louis Aucoin, stratège en communication à Tesla RP
Éric Tremblay, omnipraticien et vice-président des Médecins québécois pour le régime public
Serge Chapleau, caricaturiste

Régine Laurent, Éric Tremblay et Louis Aucoin au studio 18 de Radio-Canada, à Montréal, le 19 février 2018
Régine Laurent, Éric Tremblay et Louis Aucoin Photo : Radio-Canada/Mathieu Arsenault

Chargement en cours