Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 6 février 2018

Les cronuts et ces plats qui deviennent archipopulaires grâce aux réseaux sociaux

Publié le

Beaucoup de crème, du sucre en poudre sur ces cronuts placés dans une boîte de carton.
Une sélection de cronuts   Photo : Radio-Canada / Mathieu Arsenault

Des blogueurs ou des vedettes d'Instagram sont engagés par des restaurants pour publiciser certains de leurs aliments. La critique culinaire Lesley Chesterman décrit la façon dont sont mis en valeur des plats comme le cronut, une pâtisserie moitié-croissant moitié-beigne, afin de créer l'engouement dans les réseaux sociaux.

Pour être tendance sur Internet et dans les réseaux sociaux, les restaurants cherchent maintenant à créer des produits décadents, extrafromage, avec énormément de couleur et du pétillant si possible. Ces aliments doivent être photogéniques, avoir un élément-surprise ou bien un côté qui suscite la nostalgie.

Si j’avais une pâtisserie, je serais en train de développer un produit qui pourrait faire fureur dans les médias sociaux. Cela donne des résultats.

Lesley Chesterman, critique culinaire

Mais ces engouements alimentaires ont leur revers. Certains restaurants deviennent victimes de leur succès en ne pouvant plus répondre à la demande. D’autres aliments passent rapidement de mode et sont vite oubliés par des clients avides de nouveautés.

À écouter également
Une précision de Lesley Chesterman en lien avec sa chronique de la semaine dernière : l’amande, et non la patate douce, est au sommet de la liste des 100 meilleurs aliments nutritionnels selon l’article de la BBC.

Chargement en cours