Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphan Bureau
Audio fil du lundi 22 janvier 2018

L’économie de la confiance et ses enjeux

Publié le

Une notation de 4 étoiles sur 5
Sur Internet, le système des étoiles est l'une des façons d'évaluer la qualité d'un service ou la confiance portée envers quelqu'un.   Photo : iStock

Dans son livre Who Can You Trust?, Rachel Botsman s'interroge sur l'évolution de la confiance dans un monde où l'économie collaborative prend de plus en plus de place. Jocelyn Maclure, Nadia Seraiocco et Guillaume Lavoie, qui connaissent bien les théories de l'auteure, discutent des liens de confiance décloisonnés qui font le succès d'entreprises comme Airbnb, Uber ou Tripadvisor.

Guillaume Lavoie explique que Rachel Botsman, une experte en économie de partage, voit trois périodes majeures dans l’évolution du cadre de la confiance dans l’histoire. Selon elle, l’autorité qui régit la confiance se faisait d’abord à une échelle locale, puis l’État s'est mis à gérer la confiance. Avec l’arrivée d’Internet, un autre vecteur de confiance s’est créé, entre les individus cette fois.

Une nouvelle façon d’encadrer les relations
Jocelyn Maclure croit qu’il y a une erreur de conceptualisation chez Botsman, lorsqu’elle parle de révolution de la confiance. « Je pense qu’il y a une crise des grandes institutions traditionnelles, mais ces institutions sont remplacées par de nouvelles institutions qui encadrent les relations interindividuelles, et qui institutionnalisent, à leur façon, la confiance. »

Ma capacité de continuer à exister sur une plateforme est le jugement des autres. […] Le fait de savoir qu’il y a une conséquence [à ses mauvaises actions] force un peu tout le monde à avoir un bon comportement.

Guillaume Lavoie

Nos invités :
Nadia Seraiocco, chargée de cours et doctorante à l'École des médias de l’Université du Québec à Montréal
Guillaume Lavoie, chargé de cours à l’École nationale d’administration publique
Jocelyn Maclure, philosophe

Nadia Seraiocco, Guillaume Lavoie et Jocelyn Maclure au studio 18 de Radio-Canada, à Montréal, le 23 janvier 2018
Nadia Seraiocco, Guillaume Lavoie et Jocelyn Maclure Photo : Radio-Canada/Mathieu Arsenault

Chargement en cours