•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Russie toujours adepte de l’espionnage à l’ancienne

Médium large

Avec Catherine Perrin

La Russie toujours adepte de l’espionnage à l’ancienne

Audio fil du jeudi 20 juillet 2017
Le numéro un du SVR, Sergueï Narychkine, avec le président russe Vladimir Poutine

Le directeur du service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie (SVR), Sergueï Narychkine, en compagnie du président Vladimir Poutine

Photo : Getty Images / Alexey NIKOLSKY

En Russie, les méthodes employées par le Service de renseignement extérieur (SVR) et le projet de création d'un ministère de la Sécurité d'État font craindre la renaissance d'une police secrète aussi omnipotente et autoritaire que l'était le KGB. Alain Rodier, directeur de recherche au Centre français de recherche sur le renseignement, explique à Stéphan Bureau qu'il ne faut pas, pour autant, prêter à la Russie la puissance d'avoir arrangé les élections américaines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi