•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel Dumont se confie sur son deuil et les joies de son métier

Médium large

Avec Catherine Perrin

Michel Dumont se confie sur son deuil et les joies de son métier

Audio fil du jeudi 20 avril 2017
Le comédien Michel Dumont au micro de Catherine Perrin

Michel Dumont

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

« J'ai eu de la veine toute ma vie! » À 76 ans, le comédien brûle toujours d'envie de jouer malgré sa décision de laisser le poste de directeur artistique du théâtre Jean-Duceppe, qu'il occupe depuis 27 ans, et la rude épreuve qu'a été la mort prématurée de sa conjointe en 2014. Au micro de Catherine Perrin, Michel Dumont exprime son désarroi au sujet des nombreux décès dans son entourage, mais aussi sa confiance en la relève au théâtre.

Michel Dumont raconte ce qu’il a ressenti quand sa compagne, Manon Bellemare, a été emportée par le cancer : « Qu’est-ce que ça vaut, la vie? Pourquoi on se démènerait pour vivre? On a été 35 ans ensemble et là, elle décède alors que dans la nature des choses, j’aurais peut-être dû partir avant. Mais bon, je n’y peux rien. La vie, c’est comme ça. »

Éviter la déprime
« Tout le monde meurt autour de moi. Claude Michaud est décédé, Benoît Girard, Janine Sutto… Tout le monde s’en va. Je ne peux pas m’empêcher de penser à tout ça et d’éviter que ça me déprime. Je me dis : "Je n’irai pas m’enfermer dans mon garde-robe pour attendre que ça finisse, non!" Je trouve que c’est fabuleux, la vie. C’est merveilleux le temps qu’on l’a et on n'en a qu’une. Si Manon était là, si ces âmes-là pouvaient revenir, elles diraient : "Hé, travaille, continue, vis! Passe la porte, ne reste pas tout seul!" »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi