Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mercredi 15 mai 2019

Tendez l'oreille aux Révélations 2019 de Radio-Canada

Publié le

Les Révélations 2019 de Radio-Canada : Cameron Crozman, Vincent Roberge alias Les Louanges, Djely Tapa et Dominique Fils-Aimé.
Cameron Crozman, Vincent Roberge alias Les Louanges, Djely Tapa et Dominique Fils-Aimé   Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

Le troubadour funk pop Vincent Roberge (alias Les Louanges), le violoncelliste Cameron Crozman, la chanteuse jazz Dominique Fils-Aimé et l'artiste d'origine malienne Djely Tapa sont les talents musicaux que Radio-Canada mettra de l'avant sur toutes ses plateformes pour les 12 prochains mois. En chanson, en musique classique, en jazz et en musique du monde, ils rayonneront dans nos émissions, sur le web ainsi que dans les festivals et événements musicaux, en plus d'enregistrer des chansons dans nos studios. Catherine Perrin tente de découvrir ce qu'ils ont en commun.

Les Louanges, chanson

« Le concept de chanson, je trouve ça tellement vague. Dans le monde francophone, on est tellement pris dans l’espèce de carcan de la chanson française. C’est quoi, une chanson? C’est une structure – il y a un couplet et un refrain. Finalement, tout est de la chanson et tout peut ne pas l’être, aussi. Moi, je vois ça comme de la musique pop. »

Vincent Roberge, alias Les Louanges, au micro de Catherine Perrin.
Vincent Roberge, alias Les Louanges Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Cameron Crozman, musique classique

« [Je trouve] la musique française de la première moitié du 20e siècle d’une telle richesse en [termes de] style. C’était l’impressionnisme, l’expressionnisme, le surréalisme… Tous des mots qu’on associe peut-être plus à la peinture qu’à la musique. Tout ça était présent dans la musique. C’est ce que je trouve génial : dans une période très [brève], on trouve plein de styles et de genres différents. »

Cameron Crozman au micro de Catherine Perrin.
Cameron Crozman Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Djely Tapa, musique du monde

« Dans la musique africaine, l’art n’est pas dissociable. Que ce soit la peinture, la musique ou la poésie, ils ne sont pas dissociables [les uns des autres]. […] Quand je chante, je représente tout l’art. J’aime danser, aussi. Pour moi, l’esthétique et le côté visuel sont importants, le son est important, et le non-dit [l’est aussi]. Beaucoup de communication [se fait] juste par les mouvements, par la présence. »

Djely Tapa au micro de Catherine Perrin.
Djely Tapa Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Dominique Fils-Aimé, jazz

« Pour moi, le jazz, c’est la liberté et l’absence de limitation. […] J’entends beaucoup d’influences un peu partout. Tout est de plus en plus mélangé; les styles de musique sont de plus en plus influencés par différents [autres] genres. Les limites se brouillent de plus en plus. »

Dominique Fils-Aimé au micro de Catherine Perrin.
Dominique Fils-Aimé Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Chargement en cours