Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du jeudi 7 mars 2019

Pour limiter le temps d’écran des enfants, apprenez-leur le contrôle

Publié le

Catalina Briceno et Marie-Claude Ducas au micro d'Isabelle Craig.
Catalina Briceno et Marie-Claude Ducas   Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

Afin de mieux décider du bon temps d'écran à accorder à ses enfants, il faut d'abord commencer par porter un regard critique sur celui que l'on s'accorde soi-même. C'est le constat que posent la journaliste Marie-Claude Ducas et la spécialiste des transformations numériques dans les industries médiatiques et culturelles Catalina Briceno dans le livre Parents dans un monde d'écran. Les coauteures parlent à Isabelle Craig de l'importance de se réapproprier les temps morts.

« On s’est fait vendre ça beaucoup par les entreprises : "C’est tellement merveilleux, c’est pédagogique" », dit Marie-Claude Ducas à propos des tablettes et autres appareils intelligents. « Attention, il faut quand même exercer son jugement critique. […] De 0 à 4 ans, c’est le moment d’apprendre à ses enfants à exercer le contrôle. Vers 2-3 ans, s’ils sont capables de manipuler un téléphone, ils sont capables d’apprendre à [peser sur] le bouton "off". »

Il s’agit de réapprendre à nous occuper de nos enfants. Nous sommes toujours nous-mêmes sur nos téléphones. Ce qu’on fait quand on est sur son téléphone, c’est quelque chose qu’on ne fait pas avec son enfant.

Marie-Claude Ducas

Comportement copié-collé

« L’enfant apprend par mimétisme, souligne Catalina Briceno. On n’a qu’à observer les gens autour de nous dans les files d’attente, même au parc… Combien de fois on va voir un parent sur son téléphone pendant qu’il pousse, de l’autre main, le bébé dans la balançoire? […] On veut constamment être en train d’exploiter chaque moment et chaque temps mort. Or, c’était des temps essentiels, à une certaine époque, pour créer tous ces rapports sociaux et cette connexion avec nos enfants, notamment. »

Vers 6-7 ans, l’enfant commence à entrer dans l’âge de raison : il comprend qu’Internet existe, il veut parler à Alexa, à Siri… Il comprend ces choses-là; il voit ses parents agir. C’est le temps de leur transmettre des éléments extrêmement critiques par rapport aux usages des écrans. […] On veut amener l’enfant à être capable de gérer lui-même ses comportements.

Catalina Briceno

Le lancement du livre Parents dans un monde d’écrans aura lieu le 12 mars à la Librairie Raffin, à Montréal. Suivez ce lien pour lire un extrait du livre.

Chargement en cours