•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médium large

Avec Catherine Perrin

Le trouble dissociatif de l’identité au cinéma

Audio fil du mercredi 23 janvier 2019
James McAvoy et Anya Taylor-Joy sont face à face dans cette image tirée du film <i>Glass</i>, de M. Night Shyamalan.

James McAvoy et Anya Taylor-Joy dans Glass, de M. Night Shyamalan

Photo : glassmovie.com

Qu'on l'appelle trouble de l'identité multiple, dépersonnalisation, déréalisation ou dissociation, cette condition, qui amène certaines personnes à avoir l'impression de changer de personnalité, n'est pas reconnue par tous les spécialistes de la santé mentale, mais elle a inspiré plusieurs films, dont le nouveau Glass, de M. Night Shyamalan. Les psychologues Rose-Marie Charest et Hubert Van Gijseghem expliquent à Catherine Perrin que ces films ont, en retour, influencé les patients et les thérapeutes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi