•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Se relever d’un lourd passé criminel grâce aux maisons de transition

Médium large

Avec Catherine Perrin

Se relever d’un lourd passé criminel grâce aux maisons de transition

Audio fil du mercredi 2 janvier 2019
Gilles et Guillaume à l'écoute dans un studio de radio.

Gilles et Guillaume sont au cœur de la série documentaire À deux pas de la liberté.

Photo : Radio-Canada / Thomas Lafontaine

Gilles et Guillaume ont pu sortir du cercle vicieux de la toxicomanie et de la criminalité à travers un passage à la Maison de transition Saint-Laurent. En compagnie de deux intervenantes de la Maison, ils expliquent à Stéphan Bureau que les organismes de réinsertion sociale comblent les besoins de base des individus judiciarisés tout en les protégeant de la violence des prisons.

Fils de Monica Proietti, alias « Monica la mitraille », et d'un père braqueur de banques, Gilles a passé la moitié de sa vie en prison. Selon lui, si les maisons de transition ont leur lot de contraintes, elles permettent de garder un lien avec la société qui est déterminant dans une réinsertion sociale.

En maison de transition, tu ne perds pas contact avec la société : tu restes un membre de la société. En prison, tu perds tout.

Gilles

Guillaume abonde dans le même sens, et précise qu'un processus de libération graduelle doit s'accompagner bien souvent de programmes liés à la toxicomanie. Ces ressources sont essentielles puisque c'est lorsqu'ils n'ont plus d'argent pour payer leurs drogues que bien des personnes se tournent vers la criminalité.

La drogue, c’est pas mal ce qui amène 80 % des gens en prison.

Guillaume
Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi