Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du dimanche 30 décembre 2018

Ludivine Reding, influente sur Instagram après une année professionnelle féconde

Publié le

Ludivine Reding souriant dans un studio de radio.
L'actrice Ludivine Reding   Photo : Radio-Canada / Thomas Lafontaine

Révélation de la série Fugueuse, l'un des événements télévisuels de l'année 2018, la comédienne Ludiving Reding a connu en 2018 la meilleure année de sa vie, mais aussi la plus exigeante. Maintenant dans l'oeil du public et notamment dans celui de ses 250 000 abonnés sur Instagram, elle réfléchit avec Catherine Perrin à cette nouvelle réalité et aux précautions qu'elle doit prendre pour ne pas se laisser envahir par sa vie numérique foisonnante.

Je ne m’attendais pas à ce que ma vie change aussi radicalement, et j’ai besoin d’une petite pause. Pendant mon mois de vacances, je vais aussi prendre une pause des réseaux sociaux et ne publier que lorsqu'il y a du wi-fi à ma disposition.

Ludivine Reding

Celle qui a commencé sa carrière dans l’industrie du doublage à l’âge de 7 ans a été propulsée cette année dans la sphère télévisuelle autant que dans une popularité monstre sur les réseaux sociaux. « Je tente de faire usage d’Instagram d’une manière intelligente, dit-elle. Le réseau m’a été très utile au début de Fugueuse pour que les fans puissent s’attacher à Ludivine, l’actrice, après s’être attachés à Fanny, le personnage. Maintenant, je tente une présence modérée, refusant par exemple de me lancer dans les contenus commandités. »

La comédienne trouve « aberrant » que les producteurs prennent désormais des décisions de distribution des rôles en fonction de la popularité des acteurs sur les réseaux sociaux. « De si nombreux acteurs méconnus sont excellents et méritent des rôles et méritent d’être considérés en dehors de cette tyrannie de l’influence web », dit-elle.

Néanmoins, cette nouvelle réalité lui a aussi permis d’être vue et connue plus rapidement à l’international et d'entamer cette année des discussions avec des agents américains. « On fait de bonnes séries au Québec, et elles méritent ce rayonnement. Tant mieux si c'est maintenant à notre portée », conclut la jeune comédienne en ascension.

Chargement en cours