•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médium large

Avec Catherine Perrin

L’être humain n’est pas fait pour réagir aux changements climatiques

Audio fil du mardi 18 décembre 2018
Une femme devant une carte numérique du monde qui montre les variations de températures.

Une participante à la conférence de Paris devant une carte illustrant les bouleversements climatiques en cours

Photo : Reuters / Stephane Mahe

Des principes psychologiques comme le biais cognitif, le biais d'optimisme et le biais de disponibilité font que l'être humain peut comprendre la menace climatique, mais qu'il ne la ressent pas. Marie-Ève Cotton, psychiatre, explique à Stéphan Bureau que l'humanité est expérientielle et myope dans son attitude devant le danger.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi