Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 18 décembre 2018

10 pistes pour un repas de Noël économique

Publié le

Un homme coupe une dinde autour d'une table décorée pour Noël.
Un repas des Fêtes   Photo : iStock

Pour un Noël moins dur sur le portefeuille, remplacez le foie gras par des terrines, optez pour des moules au lieu d'huîtres et de crevettes, ou sautez carrément l'étape de l'entrée et servez plutôt des grignotines, comme des olives ou des pailles au fromage. La critique gastronomique Lesley Chesterman donne à Stéphan Bureau quelques astuces pour réduire la facture du repas de Noël.

Pour retrouver les recettes de sablés et de tarte à la citrouille de Lesley Chesterman, consultez ses chroniques du 11 décembre et du 4 décembre.

« Non seulement les crevettes sont très chères, il y a aussi toutes sortes de raisons de ne pas en manger : la provenance, la façon dont elles sont élevées... Il faut faire des recherches, affirme Lesley Chesterman. Les moules, sur des petits canapés, c’est donné, et c’est canadien. Si vous pouvez trouver celles de la côte ouest, elles sont encore meilleures. »

Les 10 conseils de Lesley Chesterman pour un repas de Noël moins cher

  1. Achetez des terrines au lieu du foie gras.
  2. Remplacez les fruits de mer coûteux par des moules canadiennes.
  3. Sautez l’entrée et servez plutôt des petites choses à grignoter avant le repas principal.
  4. Remplacez la dinde de luxe par une dinde congelée, ou pensez à un autre type de viande.
  5. Au lieu de tout faire vous-même, planifiez un repas-partage où tout le monde apporte un plat.
  6. Remplacez les vins sophistiqués par un vinier (suggestions ci-dessous).
  7. Remplacez le champagne par du mousseux (suggestions ci-dessous).
  8. Laissez tomber les gâteries comme les truffes, les marrons glacés et le caviar.
  9. Achetez une bûche surgelée et redécorez-la vous-même.
  10. 1Évitez de préparer trop de nourriture; faites une liste à l’avance et n’y dérogez pas, malgré les tentations des marchands.

Résistez totalement aux petits extras de Noël. C’est facile de dire : "C’est le moment de manger des truffes", mais ce n’est pas ça qui va changer la soirée. Contentez-vous de faire des plats de légumes intéressants. Les choux de Bruxelles, ça peut être aussi bon que les truffes si on les fait comme il faut.

Lesley Chesterman

Les choix de Lesley Chesterman (viniers)

Les choix de Lesley Chesterman (mousseux)

Chargement en cours