Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 9 octobre 2018

Attention, avoir l’air bête fait paraître plus vieux

Publié le

Grumpy Cat, le chat vedette d'Internet.
Une mine triste ou colérique donne l'air plus vieux qu'un visage souriant, selon des études.   Photo : facebook.com/TheOfficialGrumpyCat

Plus vous souriez, plus on trouvera que vous avez l'air jeune. À l'inverse, une mine triste ou colérique risque de donner à autrui l'impression que vous avez un âge plus avancé. C'est ce que suggère une série d'études, selon Sonia Lupien. La chercheuse en neurosciences révèle à Catherine Perrin dans quelle tranche d'âge le sourire change particulièrement la donne et discute de l'influence déterminante de l'âge que notre entourage nous donne dans nos interactions sociales.

Sonia Lupien souligne d’abord que tous ne sont pas égaux dans la capacité de deviner l’âge d’autrui. Les jeunes et les femmes y sont plus habiles. Par ailleurs, l’âge d’un homme serait plus facile à déterminer que celui d’une femme. « On a aussi un effet intragroupe, c’est-à-dire que les gens sont meilleurs pour déterminer l’âge d’une personne dans le même groupe d’âge qu’eux que dans un autre groupe d’âge », précise-t-elle.

Joyeuse interférence

Lors des études menées sur ce sujet, les participants savaient toujours deviner l’âge de personnes affichant un visage neutre. En revanche, ils sous-estimaient systématiquement l’âge de personnes souriantes.

« Si vous avez entre 40 et 60 ans, c’est là qu’il faut sourire, affirme la chercheuse. Un visage souriant est perçu comme étant 5 ans plus jeune qu’un visage neutre et 10 ans plus jeune qu’un visage négatif. Donc, si vous avez un visage triste, vous gagnez 10 ans. »

Stéréotype, quand tu nous tiens

Les stéréotypes liés à l’âge expliqueraient ces perceptions. « En général, on attribue un nombre important de traits positifs aux jeunes – la santé, la beauté, la détermination, l’énergie –, tandis qu’on a tendance à attribuer des traits plus négatifs aux personnes âgées, comme la tristesse, la laideur, le manque de détermination et la faiblesse », souligne Sonia Lupien.

Il est également question d’une soirée bénéfice pour la Fondation Maman Dion.

Chargement en cours