Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du vendredi 14 septembre 2018

Pourquoi la télévision envoie ses journalistes dans les ouragans

Publié le

Un journaliste parle à la caméra en tenant son capuchon, à la pluie battante, durant l'ouragan Irma de 2017.
Un journaliste parle à la caméra durant l'ouragan Irma, en 2017.   Photo : YouTube

Anderson Cooper, Jim Cantor, Christian Latreille... Ils font leurs reportages au milieu des vents violents et les pluies diluviennes depuis l'arrivée de l'ouragan Florence, sur la côte est des États-Unis. Selon Pascale Lévesque, chroniqueuse en culture populaire, c'est le journaliste Dan Rather qui a lancé cette tendance en 1961, marquant la première fois où l'on pouvait observer ce phénomène météorologique en direct à la télévision. Elle explique à Catherine Perrin que c'est très payant pour les stations de télévision en ce qui concerne les cotes d'écoute.

Il est également question du Gala des prix Gémeaux et de celui des Emmys, qui auront lieu ce week-end.

Chargement en cours