Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 11 septembre 2018

Mieux vaut être sensible au stress que pas du tout

Publié le

Une femme stressée mime la méditation depuis son bureau, au travail.
Mieux vaut être un peu sensible au stress que pas du tout, selon les chercheurs en neurosciences.   Photo : iStock

Les individus qui ont une faible réactivité au stress démontrent une moins grande motivation ainsi qu'une moins bonne mémoire. Ce sont quelques progrès des neurosciences présentées lors du 48e congrès annuel de l'International Society of Psychoneuroendocrinology. Sonia Lupien, chercheuse en neurosciences, explique à Catherine Perrin que la faible réactivité au stress augmente les risques de dépression, de stress post-traumatiques et de problèmes cognitifs.

Il est également question du livre Le château de verre.

Chargement en cours