•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aretha Franklin, une grande voix et un symbole de lutte

Médium large

Avec Catherine Perrin

Aretha Franklin, une grande voix et un symbole de lutte

Audio fil du vendredi 17 août 2018
Aretha Franklin durant les années 1960

Aretha Franklin durant les années 1960

Photo : Getty Images

Ce n'est pas seulement l'interprète de morceaux comme Respect, (You Make Me Feel Like) A Natural Woman et Chain of Fools que le monde a perdu hier, quand Aretha Franklin est morte à 76 ans. Fille d'un pasteur militant pour les droits civiques, la chanteuse a continué de porter cette cause tout au long de sa carrière et elle est devenue une icône féministe à cause de sa version pleine de fougue de Respect, un morceau d'Otis Redding. Pascale Lévesque, chroniqueuse en culture populaire, explique à Stéphan Bureau qu'Aretha Franklin avait aussi un talent naturel pour chanter le gospel.

Il est également question de la décision du magazine Vogue de cesser de faire apparaître des mannequins de moins de 18 ans dans ses pages.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi