Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du vendredi 3 août 2018

Plaques personnalisées : futilité ou progrès?

Publié le

Chantal Lamarre et Guillaume Corbeil au micro de Stéphan Bureau.
Chantal Lamarre et Guillaume Corbeil   Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

Guillaume Corbeil n'a aucune envie d'être distrait par les exercices de style de conducteurs et regrette la fin de l'anonymat routier. Chantal Lamarre croit que la possibilité d'être créatif mettra un peu de vie dans la circulation automobile. Au micro de Stéphan Bureau, le dramaturge et la chroniqueuse débattent de la pertinence de faire de la route un lieu d'expression avec des plaques d'immatriculation personnalisées.

« Est-ce que ce n’est pas en train de transformer la route en une espèce de gigantesque fil d’actualité où tout le monde va pouvoir ajouter son grain de sel, son humeur, un commentaire sur le monde? demande Guillaume Corbeil. Il y a des implications beaucoup plus profondes à tout cela. »

« Ça nous ramène à ce principe que ceux qui auront les moyens pourront s’élever au-dessus de la masse de ceux qui ne les ont pas, plaide le dramaturge. Je ne suis pas certain que je suis prêt à vivre dans un monde où il faut avoir des moyens d’exister dans le registre. »

Fanfaronnades et consensus

« Certaines personnes ont envie d’exprimer leur petit côté fanfaron, constate Chantal Lamarre. S’il y a une conversation qui nous permet de nous [reservir] un deuxième cocktail et qui ne fera pas trop de dissensions, c’est bien celui-là. Moi, je dis : bonne nouvelle! »

La chroniqueuse voit une utilité pratique à la nouvelle mesure : « Maintenant, certaines bornes, pour acheter un espace de stationnement, requièrent un numéro de plaque. Là, c’est vraiment facile, on n’oubliera jamais ça! En même temps, ça va rendre la route moins monotone. »

Chargement en cours