Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphan Bureau
Audio fil du mardi 12 juin 2018

Ces moyens autres que les opioïdes pour réduire la douleur

Publié le

Des comprimés de fentanyl, un puissant opioïde
Des comprimés de fentanyl, un puissant opioïde   Photo : La Presse canadienne / Graeme Roy

« 6,5 % des gens à qui on prescrit des opioïdes à la suite d'une chirurgie en prennent toujours 90 jours plus tard », dit le physiothérapeute Denis Fortier pour illustrer l'ampleur de la crise des opioïdes et la dépendance que certains patients développent à l'égard de ces substances psychotropes. Principalement employés pour soulager la douleur, les opioïdes posent un véritable problème de santé publique. Selon le professionnel de la santé, il existe des moyens pour réduire leur utilisation, comme la physiothérapie, la chiropratique, l'acupuncture, la psychothérapie ou l'hypnothérapie.

Chargement en cours