Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 10 avril 2018

Élever des poules, pas une activité pour tout le monde

Publié le

Des poules en hiver.
Des poules   Photo : iStock

Maladies liées à l'âge, disposition ardue du fumier, ampleur des soins à prodiguer... La tâche d'élever des poules en milieu urbain est si ardue que même les plus ardents défenseurs de cette pratique déchantent et se débarrassent de leur volaille. À l'heure où l'élevage de poules en milieu urbain est en voie d'être facilité, Pierre Gingras, journaliste spécialisé en horticulture et en ornithologie, rappelle à Catherine Perrin les particularités de cet oiseau qu'il faut considérer avant de l'accueillir.

« C’est triste à dire, mais c’est presque un produit à jeter », dit Pierre Gingras. En effet, des huit familles qui avaient choisi d’élever des poules dans le cadre d’un projet-pilote à Rosemont–La Petite-Patrie, six s’en sont délestées.

Petit poulet deviendra vieux
Selon le journaliste, le public n’est pas habitué à voir des poules malades. « En élevage commercial, une poule, c’est 60 semaines, point final, souligne-t-il. Au bout de 60 semaines, elle va à l’abattoir pour des fins de transformation. C’est une vie assez éphémère. Sauf que quand vous l’avez chez vous, théoriquement, si vous aimez votre poule et qu’elle répond à vos souhaits, elle va vivre beaucoup plus longtemps. Et comme elle vit plus longtemps, elle aura des problèmes de vieillissement : des maladies comme la galle, l’arthrose, le bec brisé, les crêtes asséchées. »

« C’est un travail quotidien, rappelle le chroniqueur. Quand je pars en vacances, mon pauvre perroquet Gris-gris doit aller à la garderie pendant une semaine ou deux. Quand vous avez deux, trois poules, c’est un peu plus compliqué et ce n’est pas un oiseau de compagnie. Donc, ça prend des installations particulières et vraiment, ça pose problème. »

Chargement en cours