Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du vendredi 22 décembre 2017

Call Me by Your Name : une parenthèse enchantée, selon Helen Faradji

Publié le

Armie Hammer Timothée Chalamet se baladent à vélo à la campagne dans <i>Call Me By Your Name</i>, de Luca Guadagnino.
Armie Hammer Timothée Chalamet dans Call Me By Your Name, de Luca Guadagnino   Photo : Sony Pictures Classics

« C'est un film qui a l'intelligence de comprendre que ce qui se joue durant un été peut être déterminant, mais qu'on n'est pas obligé de le traiter comme quelque chose d'extraordinaire ou de dramatique », dit Helen Faradji au sujet du film de Luca Guadagnino, qui fait l'objet d'une rumeur vraiment favorable. « La mise en scène est extrêmement pure, extrêmement simple. On entre dans ce film comme dans un cocon. » La critique de cinéma explique à Marie Grégoire pourquoi, selon selle, ce film donne envie d'être amoureux.

Il est également question du film Au revoir là-haut, d’Albert Dupontel.

Chargement en cours