Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du vendredi 6 octobre 2017

Blade Runner 2049 : pas un chef-d’œuvre, selon Georges Privet

Publié le

L'acteur Harrison Ford, dans une ambiance ambrée et sombre, dans le film Blade Runner 2049.
Harrison Ford dans le rôle de Rick Deckard dans le film Blade Runner 2049, réalisé par Denis Villeneuve.   Photo : Alcon Entertainment

« J'ai des sentiments globalement positifs, mais ambigus », dit Georges Privet au sujet de la suite du classique de 1982 de Ridley Scott réalisée par Denis Villeneuve. « Denis Villeneuve a une sensibilité, une espèce de regard perpétuellement aliéné, qui est central au film. » Le critique de cinéma salue le minimalisme de la mise en scène, mais déplore la minceur du scénario, les longueurs ainsi qu'une certaine objectivation de la femme. Georges Privet explique à Catherine Perrin pourquoi Blade Runner 2049 reste un film très impressionnant malgré tout.

Bande-annonce de Blade Runner 2049

Il est également question des films Ava, de Léa Mysius, et Victoria and Abdul, de Stephen Frears.

Bande-annonce d'Ava

Bande-annnonce de Victoria and Abdul

Chargement en cours