•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La technique d'interrogatoire «&nbsp;bon flic, mauvais flic&nbsp;»<em>&nbsp;:</em> mythe ou réalité?

Médium large

Avec Catherine Perrin

La technique d'interrogatoire « bon flic, mauvais flic » : mythe ou réalité?

Audio fil du lundi 15 mai 2017
Un interrogatoire serré au poste de Police

Un interrogatoire serré au poste de Police

Photo : iStock

« La vieille méthode de la tape en arrière de la tête, ce n'est pas celle-là qui fait mal, c'est celle qui n'est pas arrivée », dit l'ex-policier de la Sûreté du Québec et d'Interpol François Doré. Avec l'auteur des téléséries policières à succès Omerta et District 31, Luc Dionne, il nous explique l'histoire derrière la technique d'interrogatoire « bon flic, mauvais flic », qui consiste à alterner douceur et agressivité pendant l'entrevue d'un suspect.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi