•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Applications de livraison de repas : les différentes réalités canadiennes

Médium large

Avec Catherine Perrin

Applications de livraison de repas : les différentes réalités canadiennes

Audio fil du mercredi 15 mai 2019
Une main tenant une téléphone cellulaire qui affiche l'application Uber Eats.

Interface de l'application du service Uber Eats

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

À Montréal, à Toronto ou à Vancouver, les gens affamés peuvent compter sur au moins une demi-douzaine d'applications servant à se faire livrer un repas. En Saskatchewan et au Manitoba, seuls trois services sont accessibles, et ce, uniquement dans les principales villes de la province. Dans le Bas-du-Fleuve québécois et au Yukon, par contre, ces plateformes ne sont pas accessibles du tout. En Colombie-Britannique, une première entreprise canadienne tente de faire sa place dans un monde dominé par Uber Eats et Foodora : SnapGrab. Frédéric Choinière décrit à Catherine Perrin le paysage bien différent, d'une province à l'autre, des plateformes de livraison de plats.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi