Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mercredi 10 avril 2019

La présence persistante de la prière dans la politique canadienne

Publié le

Photo en noir et blanc, en gros plan, des mains d'un homme en train de prier.
Un homme prie.   Photo : iStock

À l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et en Ontario, on récite encore le Notre Père lors des séances de travaux parlementaires. Au Manitoba, en Saskatchewan, au Yukon et aux Territoires du Nord-Ouest, on récite une prière non confessionnelle, tandis qu'en Colombie-Britannique, en Alberta et au Nunavut, chaque député peut présenter la prière de son choix. Frédéric Choinière explique à Catherine Perrin que les tentatives de retirer la prière de l'arène politique dans ces provinces ont rencontré beaucoup de résistance.

Chargement en cours