Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 26 février 2019

Comment les modes culinaires étaient lancées avant Internet

Publié le

Une boîte de sablés salés aux brisures de chocolat cuisinés par Lesley Chesterman­.
Ces sablés salés aux brisures de chocolat ont « cassé Internet », selon Lesley Chesterman   Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

Si un cliché Instagram appétissant ou la publication d'une recette sur un site web réputé sont désormais suffisants pour faire atterrir un plat dans toutes les chaumières, il en allait tout autrement dans les années 1970, 1980 et 1990. Les modes culinaires étaient lancées par des chefs estimés, par des livres que l'on se prêtait, ou par des voyageurs. Lesley Chesterman, critique gastronomique, raconte à Catherine Perrin les débuts modestes de la salade César et des fettucines Alfredo, puis livre une recette de sablés salés que tous les internautes s'arrachent en ce moment.

Selon Lesley Chesterman, la salade César était la grande mode culinaire des années 1970. Toutefois, contrairement à ce que l’on pense, elle n’est pas venue d’Italie.

Le classique italien venu des hôtels mexicains

« C’est une recette inventée à Tijuana, au Mexique, affirme-t-elle. Ce sont des maîtres d’hôtel qui la faisaient devant les gens. Ça ne ressemblait pas du tout à la recette d‘aujourd’hui. Il n’y avait pas de bacon dedans. […] C’était très simple. Il y avait beaucoup d’huile d’olive et de grosses feuilles de laitue romaine, [mais] c’est une recette qui a été développée avec le temps. »

Une décennie plus tard, le poulet Marbella a connu un sort semblable : « C’était dans le fameux livre The Silver Palate. C’était le livre que tout le monde voulait dans les années 1980. Il n’y avait même pas de photos. »

Classique adapté au goût du jour

La critique gastronomique annonce que la plus récente mode culinaire est une recette de sablés salés publiée par le New York Times (voir recette ci-dessous). « C’est juste une recette française classique que les New-Yorkais ont découverte récemment, dit-elle. La fille du New York Times l’a propulsée. Elle a mis de grosses pépites de chocolat dedans et du sel – parce que tout ce qui est dessert salé est à la mode. »

Sablés salés aux brisures de chocolat

par Alison Roman pour le New York Times
donne 24 biscuits

Ingrédients

  • 1 tasse (225 g) de beurre salé, froid (température ambiante si vous utilisez un mélangeur à main), coupé en dés
  • ½ tasse (100 g) de sucre granulé
  • ¼ tasse (55 g) de cassonade
  • 1 c. à café (5 ml) d’extrait de vanille
  • 2 ½ tasses (326 g) de farine tout usage
  • 6 onces (170 g) de chocolat mi-amer, haché (mais pas trop fin)
  • 1 gros œuf battu
  • Sucre demerara
  • Plusieurs pincées de sel de mer

Préparation

  1. Poser du papier sulfurisé sur deux plaques à pâtisserie.
  2. À l'aide d'un batteur sur socle muni de la palette ou d'un batteur électrique, battre le beurre, le sucre granulé, la cassonade et la vanille à vitesse moyenne, jusqu'à ce que le mélange soit très léger et moelleux (de 3 à 5 minutes pour un batteur sur socle; de 6 à 8 pour un batteur à main).
  3. À l'aide d'une spatule, gratter les parois du bol et, avec le mélangeur à basse vitesse, ajouter lentement la farine, suivie des morceaux de chocolat, et mélanger juste assez pour incorporer la farine. À ce stade, la pâte doit être lisse avec une texture de pâte à modeler.
  4. Diviser la pâte en deux, et placer chaque moitié sur un grand morceau de pellicule plastique. Replier le plastique pour qu'il recouvre la pâte afin d'éviter que les mains deviennent collantes. Avec les mains, façonner la pâte en forme de bûche en la roulant sur le comptoir. Il n’est pas nécessaire que la bûche soit parfaite. Chaque moitié devrait former une bûche de 6 pouces, de 2 à 2 ¼ pouces de diamètre. Refroidir jusqu'à ce que tout soit ferme, environ 2 heures.
  5. Chauffer le four à 350 degrés. Badigeonner l'extérieur des bûches avec l'œuf battu et les rouler dans le sucre demerara.
  6. À l'aide d'un couteau à scie, couper chaque bûche en rondelles délicatement. Si les rondelles cassent ou tombent en morceaux, il suffit de les resserrer en rondelles. Placer sur les plaques à pâtisserie préparées à environ 1 pouce d’écart (elles ne s’étalent pas beaucoup) et saupoudrer légèrement de sel de mer.
  7. Cuire au four jusqu'à ce que les bords commencent à caraméliser, de 16 à 18 minutes. Laisser refroidir légèrement avant de les manger.

Il est également question d’une application pour appareils intelligents permettant de réduire le gaspillage alimentaire.

Chargement en cours